Michel Bellier

Continuant à exercer mon métier de comédien au théâtre, au cinéma et à la télévision (sous la direction, entre autres et pêle-mêle, de Jean-Louis Hourdin, Joëlle Cattino, Jean-Paul Rappeneau, Cédric Jimenez, Philippe Carrese), j’écris du théâtre depuis plusieurs années et j’ai obtenu plusieurs bourses d’aide à l’écriture (Centre National du Livre, Beaumarchais…).

J’ai été accueilli, à plusieurs reprises, en résidence d’écriture : CNES La Chartreuse, Éclats de Scène-Centre Culturel Itinérant du Nord Vaucluse, Théâtre d’O de Montpellier, Rencontres de la Haute-Romanche, TDG Théâtre de Grasse-Scène Conventionnée, Département du Nord, La Marelle-Villa des auteurs, Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles, Résidence Drameducation de Ryn (Pologne).

J’ai écrit une trentaine de pièces qui ont toutes été jouées en France mais aussi en Belgique, en Pologne et en Turquie. Certaines sont éditées, principalement chez Lansman. J’anime aussi des stages et des ateliers d’écriture réguliers. À destination des enseignants, des collégiens et lycéens mais aussi à l’intention de populations «empêchées» et «fragiles» (prisons, hôpitaux psychiatriques, dispositif Culture du Cœur, etc).

En 2007, je suis lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre pour Ils seront là bientôt, les hommes ? En 2008, le projet Directlink (échanges culturels et artistiques entre la France et la Turquie) m’invite à être observateur pour le théâtre et la littérature à Istanbul et à Trabzon (Turquie d’Asie). Depuis 2009, je suis auteur associé à la Compagnie Dynamo Théâtre, dirigée par Joëlle Cattino. Cette compagnie privilégie le rapport avec les auteurs vivants, s’attache à la fictionnalisation des grands thèmes sociétaux qui traversent et agitent notre époque et axe son développement dans une perspective transeuropéeenne (collaboration avec la Belgique, la Roumanie, la Turquie…).

En 2012, je suis invité par Promotion Théâtre et le Centre des Écritures Wallonie-Bruxelles dans le cadre des Tournées d’Auteur en milieu scolaire en Belgique. En 2014, je suis invité par l’université de Nancy dans le cadre de la manifestation ATC (Autour du Théâtre Contemporain) qui, à cette occasion, me passe commande d’un texte, La Fabrique d’Héroïnes.

Ma pièce Les Filles aux Mains Jaunes, qui a obtenu la bourse Beaumarchais, est le Coup de Cœur du Panta Théâtre 2014 et lauréate du Printemps des Lycéens de Loire-Atlantique 2015. Depuis sa création à Bruxelles en 2014 et son exploitation au festival d’Avignon 2016, elle connaît un grand succès qui ne dément pas.

Passager clandestin sur les musiques des autres, j’aime me glisser à bord d’univers divers et en décorer l’intérieur de mes mots. Je suis parolier pour Samarabalouf, Zenone, Lafontaine, GuyRoots. J’aime l’écriture qui se parle, les mots qui se chantent, et déteste les vérités qui se hurlent. J’écris des mots au fil de l’oral. Car les mots, c’est fait pour le bouche à oreille, pour voyager à dos d’homme et de femme.