Aller au contenu

Génèse

D’où vient le nom de la compagnie…

«Gorgomar : nom propre. Poulpe gigantesque inventé par l’auteur André Martel. Gorgomar vit une épopée à travers mer et océan. Par ses tentacules autour de la tête, ce céphalopode évoque une Gorgone des fabulations antiques. Celle-ci possédait une chevelure dont les torsades étaient des serpents. Les yeux des Gorgones avaient le pouvoir de pétrifier les êtres qui osaient les fixer du regard.»

La Compagnie Gorgomar est créée à Nice en 2007 sous la double direction d’Aurélie Péglion et de Thomas Garcia. La compagnie a pour totem un poulpe, ses bras entremêlés dessinent, inventent des spectacles où tout est possible. 

Nous utilisons les langages du clown, de la marionnette et du burlesque pour partager notre vision du monde. Nous essayons avec humanité, de démontrer que malgré l’absurdité du destin, la vie vaut la peine d’être vécue. Proposant au public la rencontre avec des héros sensibles tel que Grosse Patate ou Monsieur Mouche. Des spectacles à forte concentration d’optimisme !

La musique à travers les compositions de Thomas Garcia a une place centrale dans nos créations. Thomas Garcia a développé un studio mobile, le Bachibouzook Studio un outil de recherche et de création sonore. Nos créations musicales considèrent la musique comme un personnage, un pan de l’histoire racontée, un chemin qui nous conduit au cœur de la dramaturgie.

La marionnette est un fil rouge dans notre univers. Aurélie Péglion utilise le langage de la marionnette dans toutes les créations de la compagnie. Des marionnettes qui donnent du texte, qui créent du sens. La marionnette comme outil de liberté. La marionnette qui permet au spectateur de sortir la tête du quotidien et de rêver. 

Utilisons le rêve comme arme de construction massive d’un monde meilleur.

Nous envisageons la pratique de notre métier en lien avec la cité. Nous aimons aller à la rencontre de nouveaux publics, pour nous interroger toujours sur “l’humain”. 
Tel des tisseurs de liens, nous aimons dans notre pratique de création aller à la rencontre du spectateur. Dans cette période de “crise” sociétale, d’identité, la question du pourquoi nous créons est capitale. S’interroger et partager avec nos publics notre enthousiasme.

Simultanément à notre travail de création et toujours en lien avec celui-ci, la compagnie provoque de multiples possibilités de rencontres (travail de collectage, portraits sonores, ateliers d’écritures, répétitions publiques, lectures, ateliers de pratiques). Le spectacle vivant est alors envisagé comme un moyen de rêver puis de construire la société de demain.

Nous aimons collaborer avec des artistes issus d’autres disciplines : plasticiens, photographes, dessinateurs, réalisateurs… permettant ainsi des rencontres, des confrontations artistiques à l’originalité de notre univers. 

L’équipe

Direction artistique : Thomas Garcia, Aurélie Péglion

Administration et communication : Fanny Tissot-Giordana

Régie son et lumières : Antoine Hansberger

Apprentie chargée de production : Carla Combot

Bureau

Présidente : Annie Laligant

Trésorière : Johanna Autran

Partenaires

Ministère de la Culture // Éducation Nationale // Académie de Nice // DRAC Paca // Région Sud // Département des Alpes Maritimes // Ville de Nice // Le 109 // Association LZ+ (aide à la gestion sociale)

Soutiens

Arsud // Entre-Pont // Centre Dramatique des Villages // La Fabrique Mimont // Théâtre de Grasse // Théâtre National de Nice // France Active // La Semeuse

Artistes collaborateurs

Karim Malhas – Comédien, clown, musicien

Joris Barcaroli – Comédien, clown, musicien

Fanny Tissot-Giordana – Marionnettiste

Charlotte Saliou – Metteuse en scène, comédienne, clown, musicienne

Christophe Magdinier – Comédien, clown, musicien

Christine Mathéo – Comédienne, clown, musicienne

Fanny Geslin – Comédienne, clown, musicienne

Frédéric De Faverney – Photographe

Philippe Maurin – Scénographe