Le G.O.P première sortie de résidence à la Fabrique Mimont de Cannes.

La compagnie Gorgomar à été sélectionnée pour le dispositif d’aide à la création de la Fabrique Mimont à Cannes. La résidence s’est déroulée du 30 octobre au 3 novembre. Nous avons profité de cette immersion créative pour travailler sur les prémices de cette nouvelle création mêlant clown et musique.

Cette semaine nous a permis de travailler sur la proposition musicale du spectacle, choix de deux chansons, arrangement vocaux, transposition pour le ukulélé. Nous avons pu imaginer également la vie sur le plateau de ces trois clowns – musiciens. Les individualités des personnages et  les rapports hiérarchiques au sein de cet orchestre. Nous avons également mis au point des routines de comportement, des séquences d’humour physique et de maladresses avec tout ce qui les entourent dans le théâtre : Rideaux, scène, pupitres, chaises, accessoires… Et enfin, le rapport au public qui détermine toute l’écriture dramaturgie et le but final de leurs présences.

Cette semaine de recherche s’est conclue par un rendu public qui nous a conforter dans nos choix de départ. Les personnages se révèlent hilarants et complémentaires. La qualité musicale a surpris le public (un prélude de Bach et un titre de Stevie Wonder). La folie clownesque des musiciens qui oscillent entre devoir et plaisir à embarqué le public dans un grand d’éclat de rire.

Une rencontre avec le public à été organisée et nous a permis de prendre directement à la source le ressenti des spectateurs. Les retours positifs et encourageants nous galvanisent pour la suite du travail, et il nous tarde de nous y remettre. La suite de la création se poursuivra avec l’intervention d’Élise ouvrier-Buffet, sur un travail de recherche plus précis sur l’accident et la comédie physique.